La commune de Pompignac s'est mobilisée pour mettre en oeuvre des solutions alternatives sans pesticides. Jugés longtemps indispensables, les pesticides sont désormais au centre des préoccupations environnementales. Il est impératif de préserver les ressources en eau, la biodiversité et la santé des personnes.

Quels sont les produits concernés ?

Nous les nommons "produits phytosanitaires", "pesticides" ou encore "produits phytopharmaceutiques". Ces substances ou préparations sont utilisées pour protéger les végétaux contre tous les organismes nuisibles ou à prévenir leur action (fongicides contre les champignons, herbicides contre les “mauvaises herbes”, insecticides/acaricides contre les insectes et acariens et rodenticides contre les rongeurs notamment).

La réglementation

Le Plan Ecophyto : il s’agit d’ un plan national pour réduire l’usage des produits phytosanitaires. Il  est piloté par le ministère de l’agriculture et animé par le ministère de l'écologie et du développement durable pour les zones non agricoles. Il fixe pour objectif de réduire progressivement l’utilisation desproduits phytosanitaires en France. Fabricants, distributeurs, agriculteurs, collectivités locales, associations et particuliers sont concernés.

La loi Labbé, n°2014-110 du 6 février visant à mieux encadrer l'utilisation des produits phytosanitaires au niveau national et la loi n°2015-992 du 17 août relative à la transition énergétique pour la croissance verte, interdit les produits phytosanitaires (sauf les produits de bio-contrôle inscrits sur une liste) dans les espaces publics à compter du 1er janvier 2017. Interdiction de l'usage des produits phytosanitaires par l'Etat, les collectivités locales et établissements publics pour l'entretien des espaces verts, promenades, forêts, voiries.

0
0
0
s2smodern